0 items / 0.00

Les vies d'une chambre à air

La vie d’une chambre à air.
Ou peut-être devrions nous dire les deux vies de la chambre à air?

Première vie de la chambre à air.

1 - La chambre à air de vélo est fabriquée un peu partout dans le Monde :
En Pologne, en Tchéquie, en Chine, au Sri Lanka, en Allemagne et même parfois en France.

2 - Elle est ensuite proposée dans les magasins de vélo dans son emballage individuel dans les rayons, soit déjà dans le pneu.

3- Les cyclistes font leur achat et dévalent ensuite les routes de France.

4 - La chambre à air parcourt beaucoup de kilomètres et accompagne son utilisateur, qu’il soit cycliste du dimanche ou cycliste professionnel. Durant ce temps elle est plusieurs fois gonflée et quelque fois réparée à l’aide de belles rustines.

5 - Une fois trop usées, certaines d’entre elles sont simplement mises à la poubelle et se retrouvent dans les décharges avant d’être incinérées.
Certaines d’entre elles ont plus de chance et se retrouvent dans le bac de récupération d’un de nos partenaires vendeur et réparateur de vélos, attendant notre passage et notre récolte !

C’est ici que commence la deuxième vie des chambres à air.

6 - Après les avoir amenées à l’atelier, nous effectuons une première découpe pour ôter les valves, suivi d’une découpe pour les ouvrir sur toute la longueur. Cette étape nous permet de mettre à l’écart celles qui sont en trop mauvais état.
 
7 - Elles sont ensuite nettoyées en machine à laver à l’aide d’un nettoyant écologique certifié Ecocert. Elles sont séchées à l’air libre une première fois puis frottées au chiffon pour enlever tout résidu de talc et effectuer un deuxième contrôle qualité.

8 - Nous trions ensuite les chambres à air par type et par taille. Cette étape est très importante pour la confection : chacun de nos articles est fabriqué à partir d’un certain type de chambre à air, souvent même d’une certaine taille de chambre à air.

9 - Suivant chaque article, nous cousons les chambres à air entre elles pour créer notre « tissu ». Pour ensuite (enfin !) commencer la découpe et le montage propre à chaque article.

10 - Après un contrôle qualité sévère et une méticuleuse numérotation de chaque article (nos modèles sont des pièces uniques, nous aimons les numéroter à la main), les FANTOME se retrouvent soit chez un de nos revendeurs (un peu partout en France) soit sur notre e-shop.

11 – Voilà comment nous donnons une deuxième vie aux chambres à air et pourquoi nous avons décidé d’appeler notre marque FANTOME ! Elles sillonnent dorénavant la France entière et vivent pleinement leur vie en dehors des décharges et incinérateurs !


The life of an inner tube.
Or maybe should we say the two lives of an inner tube ?

The first life of an inner tube.

1 - The bicycle inner tube is made everywhere around the World :
In Poland, in Czech republic, in China, in Sri Lanka, in Germany and even sometimes in France.

2 – You then find them in bike stores in the tires or individually packed and displayed on the shelves.

3 - The cyclists make their choice and ride the roads of France!

4 – The inner tube travels a lot of kilometers with its user, if he is a Sunday cycler or a professional one. During all this time, it is inflated and sometimes repaired with beautiful rubber patches!

5 - Once too used, some of the inner tubes are simply put in the trash can and finish their lives in the discharges or incinerators.
Some of them have a little more luck and find themselves in the recycling container of one of ours bike store partners, until the day we come and collect the harvest.

Here begins the second life of the lucky inner tubes.

6 - Once all the inner tubes brought to the workshop, we make a first cut to remove valves and a second cut in the length to open them. This step allows us to put aside those who would be in a too used state.

7- Next step is to clean them in the washing machine with an Ecocert certified organic cleanser. They are first air-dried and secondly rubbed with a cloth to remove any residue of talk.

8- The inner tubes are then sort out by type and by size. This step is very important for the manufacturing: every article is made with a certain type of inner tube, even often from a certain size of inner tube.

9- According to each article, we sew inner tubes together to create our own « fabric »,  and then (finally!) we can begin the appropriate cutting and assembling of each article.

10- After a severe quality control and an accurate numbering of every article (our items are unique, we like numbering them by hand), you can find FANTOME items either at one of our retailers (almost everywhere in France), or on our e-shop.

11- This is how we give a second life to inner tubes and why we chose to name our products FANTOME! You can see them all over the country and live happily far from incinerators!